Ecoute Active – Apprendre l’écoute des victimes et accompagner la dimension juridique – 4 semaines

Vous êtes un professionnel du soin ou du bien être ?
Vous êtes une ancienne victime ?
Vous voudriez vraiment aider les victimes de violences sexuelles ?
Vous vous dites que vous ne savez pas comment soutenir une victime qui vous fait des révélations ?
Recevoir les révélations de violences sexuelles n’est jamais aisé. On ne sait pas comment réagir. On a du mal à savoir quoi dire. On n’ose peut être pas dire ce qu’on pense vraiment. On se sent démuni, comme la personne qui est en face de nous, comme si on était elle. Et, puis, très rapidement, peut-être même pendant que la personne nous a révélé les violences, on se dit « qu’est-ce que je peux faire ? »

Et la réponse à cette question tourne en boucle à l’intérieur de nous. Même si on est médecin, infirmière, éducateur, assistante sociale, psychologue, coach parental, thérapeute…. Avoir un métier du soin ou du bien-être ne signifie pas que l’accompagnement d’une victime de violences sexuelles est une compétence que l’on a acquise.
Et, le plus dur dans tout cela est aussi que bien souvent ce qui a été demandé à la victime c’est de se taire.
Et, plus difficile encore, le sujet reviendra de toute façon à vos oreilles car les violences sexuelles sont nombreuses. Elles touchent, 1 femme sur 4, 1 homme sur 6 et 1 enfant sur 5 (Chiffres du Conseil de l’Europe).

Ecouter une victime de violences sexuelles n’emporte pas en nous une réponse innée qui soit forcément adaptée, soutenante et protectrice de la victime. Nous avons besoin de connaissances spécifiques, en droit notamment. Nous avons besoin de savoir ce que ça fait les violences sexuelles, dans le corps, dans le coeur. Nous avons besoin de comprendre pour soutenir.

Prochaine session

Démarrage tous les jours

4 semaines de formation

A distance

Offre

325 €

Comment fonctionne cette formation ?

Se former à l’écoute de victime de violences sexuelles, c’est vous apporter une réelle expertise pour mieux conduire vos entretiens avec des personnes en souffrance et qui attendent de vous une réponse adaptée, soutenante et au coeur de la quelle l’empathie rime avec « je vous crois, je vous comprends, vous avez bien fait de m’en parler ».
Une écoute adaptée est une écoute de qualité.
Ce dont une victime a besoin, c’est qu’on OSE l’écouter vraiment.
Elle a besoin que vous osiez, vous intéresser à elle, à son mal-être.
Elle a besoin que vous osiez questionner ses mots à demi prononcés.
Elle a besoin que vous ayez une assise de professionnel solide pour contre-carrer la stratégie de terreur l’auteur des violences.
Elle a besoin que vous acceptiez de vous FORMER.

Le programme de la formation

Semaine 1 SAVOIR - Compréhensions fondamentales sur les violences sexuelles

• Comprendre le droit • le droit français et les violences sexuelles • Les circonstances aggravantes • Ce dont le droit ne tient pas compte • Les notions qui prêtent à confusion  • Nos obligations de révéler

Semaine 1 SAVOIR - Le Savoir être face aux violences sexuelles

• Les chiffres à retenir • Décoder le langage des victimes • Comprendre la victime • Zoom sur les violences conjugales • Abandonner le principe de neutralité • La posture corporelle d’accueil

Semaine 2 QUESTIONNER - La posture d'écoutant.e

• Ce que fait l’écoutant.e • Ce qu’il faudrait éviter… • Ce qu’il faudrait faire … • Modèle de l’entretien d’écoute de victimes
◦ les 2 indispensables
◦ les 10 postulats de l’écoute active
◦ Les 11 étapes de l’entretien d’écoute
• Zoom sur la pratique • La stratégie des auteurs de violences sexuelles

Semaine 2 QUESTIONNER - La posture d'accompagnant.e

• Ce que fait l’accompagnant.e • Faire un bilan pratique • L’usage de la reformulation • La prise de notes • Accompagner la reconscientisation de la personne • La remise des coordonnées indispensables

Semaine 3 SOUTENIR - La stratégie initiale de soutien

• Soutenir, c’est faire attention
◦ Vérifier le risque suicidaire
◦ Vérifier la mise en sécurité de la victime
◦ Vérifier la vulnérabilité
◦ Vérifier l’urgence
◦ Prévenir la réitération des violences
• Soutenir, c’est entourer la victime
◦ mise en contact avec les associations spécialisées
◦ orienter vers un autre professionnel
◦ orienter vers un service spécialisé

Semaine 3 SOUTENIR - La protection psycho-corporelle, judiciaire, sociale et médicale

• La protection judiciaire
◦ le dépôt de plainte ou signalement
◦ l’ordonnance de protection
◦ Si la victime est mineure
• la protection médicale
• la protection sociale
• la protection psycho-corporelle
◦ les ressources physiologiques
◦ les ressources corporelles

Semaine 4 TRANSMETTRE - L'éducation thérapeutique sur le traumatisme de l'intime

• Le trauma et la vie • Le système nerveux et le traumatisme
• Les empreintes sensorielles • Les empreintes corporelles • Le scénario traumatique • La double énergie meurtrière

Semaine 4 TRANSMETTRE - L'éducation thérapeutique sur les conséquences psychotraumatiques

• Du trauma au trouble de stress post-traumatique TSPT • Particularités pour l’enfant et l’adolescent • Repère pratique : la version simplifiée du TSPT • La dissociation et la sexualité traumatique • Conséquences spécifiques s’agissant de l’inceste • L’inachevé de mouvement

3 FICHES MEMOS

1. La fiche Mémo sur le traumatisme vicariant ou ce qu’il faut savoir pour se préserver en tant que professionnel

2. La fiche Mémo sur la mémoire traumatique corporelle ou ce qu’il ne faut pas oublier sur la mémoire corporelle

3. La fiche Mémo sur les violences sexuelles et le confinement ou ce qu’il faut savoir en ces temps particuliers

BONUS

6 documents techniques :
* le modèle de dépôt de plainte au procureur de la République
* la trame de signalement pour des faits commis sur des mineurs
* le modèle d’ordonnance de protection + explicatif technique
* le livret juridique Faire valoir vos droits
* Le récapitulatif technique sur la CIVI
* la fiche des liens utiles et numéros indispensables

Pré-requis

Modalités pratiques

Matériel pédagogique

Validation

La formation Ecoute Active est unique.
Elle est solide et un condensé efficace pour comprendre les victimes et la manière dont on peut leur parler pour être soutenant.

325 €

« Je recommande la formation Ecoute Active à tous les professionnels. Elle permet d’acquérir les connaissances juridiques et fondamentales minimales pour écouter les victimes de violences sexuelles. Elle permet de poser les bases d’un accompagnement sécure des victimes ».
Témoignage d’une stagiaire

Qui suis-je pour vous parler de cela ?

Je suis Jénnie Desrutins Carnavet

Lorsque mon cabinet de thérapie psycho-corporelle spécialisé s’est remplis, ma pratique s’est progressivement structurée en une Méthode nommée Coeur Pivoine – Corps Précieux dédiée à l’accompagnement des blessures de l’intime. 

Mes parcours de vie, associatif et professionnel m’ont énormément inspiré.  

Mes formations ont toutes été en lien avec le sujet des blessures de l’intime : DEA en philo du droit et DEA en droit public, DU en psychotraumatologie, formation initiale en Somatic experiencing et auprès de Maggie Kline pour l’accompagnement des enfants victimes, formations spécifiques dans l’aide aux victimes (CFCV, Stop aux violences sexuelles). Et les formations continues que je poursuis m’ont permis d’affiner la transmission de la Méthode.

Mon engagement et mes convictions m’ont poussé à croire que la Méthode pouvait être transmise avec authenticité comme toutes mes actions bénévoles : écrivain public, bénévolat au CFCV, pour Droit au corps, la Cimade, création des ressources et sites prevention-violencessexuelles.com, humanitous.com.

En avril 2021, suite à l’accident domestique de mon beau-fils de 5 ans à mon domicile et au décès de mon père, j’ai fait le choix de suspendre mon activité de thérapeute. Ces deux évènements intervenus à quelques jours d’écart ont eu un important retentissement sur tous les plans de ma vie. Ils m’ont fait revisité la dimension traumatique de l’intérieur. Aujourd’hui, je me consacre principalement à la diffusion de ressources que je crée et à la transmission de la Méthode. J’explore aussi le pan spirituel des traumatismes.

Si tout ce que je viens de vous dire vous parle et vous appelle, c’est que c’est le moment !

Si vous êtes en capacité de suivre les 8 vidéos de formation, alors c’est que c’est le bon moment pour vous.
Si vous avez reçu des confidences et que vous ne savez pas comment faire ou quoi en faire, c’est le moment d’oser vous former.

« Si vous êtes prêt.e à vous engager pleinement, à découvrir, comprendre, écouter et mettre en pratique, alors BIENVENUE dans cette formation »