L’accueil et la transcription des récits de vie des personnes victimes ou migrantes

La libération de la parole des victimes est fondamentale afin qu’elles puissent non seulement se (re)connaître dans ce qu’elles ont vécu mais plus encore qu’elles puissent faire valoir leurs droits. Cette libération contribue également à leur capacité de recouvrer leur pleine dignité.
Faire éclore le récit des victimes et savoir le retranscrire sont alors deux compétences que tout professionnel accompagnant les victimes ou les personnes en parcours migratoire devraient maîtriser.
Transcrire signifie s’intéresser à la victime dans son vécu douloureux et pouvoir rédiger un écrit qui soutiendra sa parole et qui visibilisera la difficulté avec laquelle la personne s’est exprimée.
Il existe des techniques qui permettent de soutenir l’expression de la victime. La contrainte qui pèse sur une victime de transmettre un écrit de son vécu peut-être source de souffrance et c’est pourquoi, nous nous devons de développer cette compétence.
La raison d’être de cette formation est clairement défini. Cette formation s’adresse aux professionnels qui devront rendre compte d’entretiens qu’ils ont eu avec des victimes. Cette formation s’adresse donc aux professionnels qui doivent soutenir dans un processus juridique ou dans une démarche administrative des victimes et pour lesquelles la transmission d’un écrit peut-être une source de soutien indispensable.
Objectifs opérationnels de la formation
• Acquérir les bases d’une posture d’accueil et d’écoute adaptée à la transcription des récits de vie
• Identifier les modalités pratiques de la transcription des récits de vie
• Intégrer à sa pratique professionnelle l’accueil et la transcription des récits de vie

Prochaine session

15-16 février 2024 et plus

2 jours de formation

A distance - en classe virtuelle

Compléments

10% sur la prochaine formation Coeur Pivoine

Offre

1040 €

Payable en 2 mensualités de 520€

Comment fonctionne cette formation ?

Vous participerez à 2 jours de formation en classe virtuelle.
Les horaires de la classe sont 9h-12h / 13h30-17h30.
A l’issue de la formation, vous recevrez une attestation de suivi et fin de formation.

Toutes les prochaines sessions de formation :
– 18-19 avril 2024
– 6-7 juin 2024

Compétences à acquérir :
– accueillir une victime
– être un écoutant actif et bienveillant
– questionner une victime sur son récit
– reconstituer le récit de vie à l’oral et à l’écrit
– gérer sa prise de note
– transcrire le récit
– mettre en forme le document final de transcription du récit de vie
– conseiller la victime et l’orienter

Le programme de la formation

JOUR 1

Présentation
Arbre des attentes et des besoins

1. Accueillir une victime dans le but de faire émerger son récit de vie

a) Contexte de la demande de transcription
b) Lettre de mission de l’écoutant
c) Modalités pratiques d’accueil
d) Présentation et structuration du temps d’écoute
e) La bonne posture d’accueil et les écueils

2. Les obligations de l’écoutant

a) Ethique et conscience professionnelle
b) Le respect de la lettre de mission de l’écoutant
c) L’accès aux informations personnelles de la victime
d) Le secret professionnel et la confidentialité
e) Les obligations de l’écoutant
f) Les limites de la pratique d’écoute

3. Ecouter une victime dans le but de faire émerger son récit de vie

a) L’enjeu du dévoilement et sa favorisation
b) Définition des récits de vie
c) La bonne posture d’écoutant
1. Définir les objectifs de l’écoute
2. Avoir de la contenance et être contenant
3. Exprimer de la bienveillance et de la compassion
4. Etre réactif et savoir questionner
5. Etre rigoureux lors du temps d’écoute

4. Lever les barrières au dévoilement

a) Compréhensions fondamentales sur le vécu des victimes et des personnes migrantes
b) Savoir observer les réactions corporelles de la victime et les considérer
c) Accompagner le stress et les activations traumatiques
d) Créer un cadre et un contexte favorable à l’expression
e) Mises en situation pratiques

JOUR 2

Retour sur la première journée
Suivi de l’arbre des attentes et des besoins

5. Transcrire le récit de vie

a) La prise de note lors de l’écoute
b) La trame de transcription
c) Modalités de reconstitution du récit de vie
1. Posture corporelle d’ouverture et d’accueil
2. Travailler l’intention de la reconstitution
3. Travailler la mise en corrélation des objectifs de l’entretien avec la transcription et le contenu du document final
4. Rappeler le respect de la chronologie des faits
d) La mise en forme du document final
e) La transmission du document final

6. Exercice pratique n°1 : accueillir et retranscrire le récit de vie d’une personne migrante

a) écoute de la victime
b) prise de note
c) reconstitution du récit de vie
d) finalisation du document

7. Finaliser le temps d'écoute

a) Information sur le temps écoulé
b) Exposé des suites et conséquences de l’entretien
c) Accueil des émotions et du stress
d) Soutien de la victime
e) Orientation de la victime

8. Exercice pratique n°2 et n°3

a) accueillir et retranscrire le récit de vie d’une personne migrante
1. écoute de la victime
2. prise de note
3. reconstitution du récit de vie
4. finalisation du document
b) accueillir et retranscrire le récit de vie d’une victime de violences sexuelles
1. cadre d’accueil
2. écoute corporelle
3. reconstitution du récit de vie
4. finalisation du document
c) accueillir et retranscrire le récit de vie d’une personne accidentée
1. soutenir l’inconfort
2. écoute compassionnelle
3. reconstitution du récit de vie
4. finalisation du document

Pré-requis

Modalités pratiques

Matériel pédagogique

Validation

Les frais de formation peuvent être pris en charge par votre OPCO, Pôle emploi ou tout autre organisme de formation. Pour cela, merci de bien vouloir vous pré-inscrire et prendre contact avec nous le plus rapidement possible par mail : coeurpivoine.corpsprecieux@gmail.com

Pour les financements personnels, cela est possible en 2 règlements de 520 €.
Précisions importantes :
– Le coût de la formation est payable en plusieurs mensualités, 1, 3, 6 ou 10 mensualités.
– Cette formation peut bénéficier des financements publics et pour cela, vous devez impérativement préparer votre dossier de candidature. Il faudra nous contacter au plus vite à l’adresse mail : coeurpivoine.corpsprecieux@gmail.com.
– Cette formation contribue au développement de l’Association Didi, prévention des violences sexuelles. Une part du CA du Coeur Pivoine est reversé chaque année à l’Association.

1040 €

Règlement possible en 2 mensualités de 520€

Si tout ce que je viens de vous dire vous parle et vous appelle, c’est que c’est le moment !

Si vous êtes prêt.e à vous engager pleinement, à découvrir, comprendre, écouter et mettre en pratique, alors BIENVENUE dans cette formation. Jénnie Desrutins Carnavet